Description du projet

Reconstruction du collège Montesquieu

Orléans la Source (45)

Créature Architectes - Reconstruction du collège Montesquieu  - Orléans la Source - 45

Le collège pour clairière…

L’installation du nouveau collège place l’établissement comme acteur urbain et noue des relations avec le tissu environnant. Le projet cherche à préserver et révéler les qualités du site tout en réduisant son impact environnemental.
La salle polyvalente se pose en balise urbaine habillée de cuivre. L’administration revêtue du même matériau s’ouvre sur le paysage, créant un pont entre l’accueil et les locaux d’enseignement.
Le corps principal du collège en prémurs béton matricé ou poli ou teinté rassemble les locaux d’enseignement, protégés en façade Sud par un jeu de brise-soleil colorés. La salle des professeurs s’avance en gardienne bienveillante sur la cour avec ses tonalités cuivrées.
La restauration et les ateliers bordent la cour dans un volume à simple niveau sur la limite Est. Ils s’installent en une succession de petits volumes, ménageant des failles, offrant des perméabilités pour l’accès depuis le parking et la cour de service.

Concours : 06/2010
Livraison : 07/2012
Maître d’ouvrage : Conseil Départemental du Loiret / Public
Mandataire : ICADE Promotion
Équipe de maîtrise d’oeuvre : Créa’ture architectes, architecte mandataire/Bouriette-Vaconsin, paysagiste/Alain Maupeu, économiste/CERCE ingénierie, BET structure/ECR, BET électricité, SSI/ECI, BET CVC, thermique/ORFEA, BET acoustique/Orling, BET VRD/GC ingenierie, BET cuisine
Superficie : 7 859 m2 SHON
Coût : 14 979 700 € HT
Mission : conception / études / VISA / EXE / suivi de chantier / SSI
Éléments de programme :
Collège 500 élèves + 96 SEGPA
CUISINE :
– 400 rationnaires
– cuisine centrale 300 m2
– liaison chaude
LOGEMENTS DE FONCTION :
– 2 F4 (100 m2)
– 2 F5 (112 m2)
Salle polyvalente : 250 m2
Plateau sportif
Démarche environnementale :
– Label BBC
– Cibles très performantes
– Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement proche : orientation du bâtiment principal Nord/Sud, travail d’épannelage des volumes qui permet de proposer un bâti assez bas, patrimoine végétal en place préservé…
– Gestion de l’énergie avec mise en place de récupération d’énergie par récupération de l’air extrait sur les locaux à forte pollution et sur la cuisine, détecteurs de présence, le renouvellement d’air du bâtiment sera étudié avec adaptation des débits d’air aux besoins réels, optimisation de l’apport de lumière naturelle…
– Facilité de la gestion, maintenance
– Chantier vert